fbpx

Une équipe engagée

Au cours de ces cinq dernières années, de nombreux professionnels se sont intégrés à l’équipe de Dre Bélanger. Ensemble, ils innovent et cherchent à intégrer les perspectives de chacune de leur discipline. La complexité des enjeux et des défis auxquels ils font face les amène à développer des services d’évaluation et d’intervention systémiques, préventifs et proactifs qui s’inscrivent en continuité de l’enfance à l’âge adulte, ainsi qu’en globalité dans toutes les sphères de vie des enfants, des familles et des adultes doués ou doublement exceptionnels.

Les associées

Marianne Bélanger, Psy.D, Ph.D.

LA POURSUITE D’UN OBJECTIF AUTHENTIQUE

Depuis le début de sa carrière, Dre Bélanger travaille ardemment afin que tous les acteurs de la société québécoise puissent choisir de nourrir le potentiel des enfants et des adultes doués ou doublement exceptionnels et, ainsi, stimuler l’émergence de nos talents et de notre expertise dans des domaines intellectuels, innovants et créatifs.

Bâtir la première clinique dédiée à la douance et à la double exceptionnalité au Québec

En 2014, Dre Marianne Bélanger fonde la Clinique TDAH Montérégie Douance Haut Potentiel qui deviendra la première à se dédier exclusivement à la douance et à la double exceptionnalité au Québec. Elle s’entoure d’une équipe de professionnels dévoués et engagés afin d’intégrer les perspectives de chacune de leur discipline et développer des pratiques ancrées dans les principes scientifiques actuels et reconnus internationalement dans les domaines de la douance et de la double exceptionnalité.

Cofonder l’Association québécoise pour la douance

En 2017, l’engagement de Dre Bélanger l’a mené à cofondé l’Association québécoise pour la douance (AQD), un organisme indépendant et à but non lucratif dont l’objectif est de sensibiliser le public et  de soutenir la formation des professionnels québécois.

Promouvoir le développement de sa profession

Les valeurs personnelles de Dre Bélanger s’intégrant naturellement aux valeurs et plus particulièrement à l’éthique et à la déontologie qui encadrent la profession de psychologue, elle s’engage rapidement dans le développement de sa profession. Plusieurs la connaitront notamment par ses 10 ans d’engagement au conseil d’administration de l’Association québécoise des psychologues scolaires ou encore dû à son rôle qu’administratrice de son ordre professionnel pendant 5 ans. 

En savoir plus son parcours

De l’intérêt à l’expertise

L’intérêt de Marianne Bélanger envers la douance intellectuelle oriente très tôt son choix d’étudier en psychologie. Elle espère notamment apprendre comment l’école peut favoriser le développement des élèves à haut potentiel intellectuel (HPI) et valider son intuition que le HPI peut côtoyer diverses problématiques, comme le TDA/H ou la dépression. Durant son parcours universitaire, les tabous sont toutefois profonds au Québec concernant les besoins particuliers des élèves doués intellectuellement. L’ouverture est mince pour discuter des importantes avancées scientifiques qui se font un peu partout dans le monde et les connaissances scientifiques sont encore embryonnaires concernant le HPI avec troubles associés. 

Marianne Bélanger se forme donc en psychologie de l’éducation et en neuropsychologie pédiatrique. Durant plus d’une dizaine d’années, elle œuvre en recherche universitaire et pratique dans les écoles ainsi qu’en clinique privée. Elle gagne ainsi en expérience et développe une expertise reconnue dans les domaines du TDA/H et de la santé mentale des jeunes en milieu scolaire. Elle offre ainsi plusieurs formations et intervient dans les médias, tout en s’engageant dans divers projets et associations professionnelles connexes à ses intérêts premiers. En parallèle, elle cherche activement à comprendre le contexte sociohistorique particulier qui entoure la douance intellectuelle au Québec et développe ses compétences scientifiques et professionnelles dans le domaine.  

Durant les années 2000, les connaissances scientifiques s’accumulent et confirment que la douance intellectuelle peut être associée à des troubles neurodéveloppementaux ou de santé mentale. La double exceptionnalité devient un domaine clinique et de recherche à part entière qui, depuis, ne cesse de croître. Dre Marianne Bélanger combine ses expériences antérieures à ses intérêts premiers et s’y consacre afin de développer l’expertise qu’on lui connait aujourd’hui.

Claudine Arcand, M.Ps.

UNE SPÉCIALISTE DU TROUBLE DU SPECTRE DE L’AUTISME

Dès le début de sa carrière, Mme Arcand s’est intéressée aux effets des troubles neurodéveloppementaux sur toutes les sphères de la vie des personnes. 

Ses neuf années d’expérience au programme de Trouble du Spectre Autistique (TSA) de l’hôpital Rivière-des-Prairies lui ont permis de développer une expertise en évaluation neuropsychologique visant le diagnostic différentiel du TSA.  

Mme Arcand a rencontré plusieurs jeunes référés parce qu’ils présentaient des caractéristiques s’apparentant au TSA, mais pour lesquels la douance s’est finalement imposée dans le diagnostic différentiel. 

Une psychologue intriguée puis passionnée par la douance.

Elle a graduellement développé un vif intérêt pour la douance ainsi que les différents profils de jeunes doublement exceptionnels, plus particulièrement ceux présentant une douance et un TSA.

En 2017, l’arrivée de Mme Arcand à la clinique fut un véritable atout pour l’équipe du Dre Bélanger.

Outre son expertise de pointe, elle a su transmettre son expérience liée aux pratiques à privilégier pour une équipe multidisciplinaire qui oeuvre auprès d’une clientèle présentant des besoins particuliers. L’approche systémique de la clinique a ainsi été enrichie et cela a contribué à une meilleure réponse aux besoins des clients.

Dès son arrivée, Mme Arcand a suivi un grand nombre de formations sur la douance et elle a agi sous la supervision individuelle de Dre Bélanger. Cette spécialisation lui a permis de transformer sa passion pour la douance en expertise. 

En plus de sa pratique clinique, Mme Arcand concentre actuellement ses énergies professionnelles au développement de formations afin de poursuivre sa mission de sensibilisation.

Les PROFESSIONNELS

Coordonnateur

YVES LAPOINTE

Neuropsychologue

Dre Catherine Vien, Ph.D.

Doctorante en neuropsychologie

Simona Manescu

Neuropsychologue/psychologue

Dre Catherine Sénécal, Ph.D.

Neuropsychologue

Nathalie Desormeaux, Ph.D.

Neuropsychologue

Dre. Marie-Hélène Gagné, Ph.D.

Psychologue

Pascale Doré, M.Ps

Psychologue

Marie-Josée Viens, M.Ps.

Ergothérapeute

Marie-Soleil Caron, M.erg

Psychologue

Dre Isabelle Bélanger, Ph.D

Psychologue

Dre Josée Douaire, Ph.D.

Psychoéducateur

Sébastien Vaudry, Ps.Éd

Enseignante en adaptation scolaire

Josée Brazé, Bc.,adp.sco.

Psychoéducatrice, Ps.Éd.

Amélie Boisvert

Orthophoniste

Gabrielle Desaulniers, M.Sc.

Enseignante et orthopédagogue

Geneviève Lamothe-Côté, B.ens.

Coordonnateur des finances et des opérations

Marc-Antoine Dagenais, BAA, DESS.compt.

Services-conseils gestion et développement professionnel

Mélanie Chevrier, B.Sc. pol.

Doctorante en psychologie

Isabelle Chapleau, B.sc.,DESS. TED.

Doctorante en neuropsychologie

Geneviève Lefebvre, B.sc.

Ergothérapeute

Vanesse Bouvrette, M.erg